Partenaires
 
photos©statues et monuments
 
Statues et Monuments Nord Pas-de-Calais

Pierre Alexandre Monsigny

Ville de Saint-Omer

 

Cette statue datée 1905, située place Sithieu qui représente Pierre Alexandre Monsigny tenant dans la main une partition, est l’œuvre du sculpteur Louis NOEL (1839-1925) et du fondeur Antoine Durenne (1822-1895).

Quelques mots sur Pierre Alexandre Monsigny


Né le 17 octobre 1729 à Fauquembergues, il étudia au collège des Jésuites wallons de Saint-Omer.

Son premier emploi, il l’exerça dans un bureau de comptabilité du clergé à Paris, puis maître d’hôtel du duc d’Orléans. Ce dernier l’encouragea à poursuivre sa carrière musicale

Sa première composition, « les Aveux indiscrets » présentée le 7 février 1759 au Théâtre de la Foire Saint-Germain, l’accueil réservé à cet opéra, incita Pierre Alexandre Monsigny à continuer.

Il sera considéré comme l’un des créateurs de l’opéra-comique français, au même titre qu'André Ernest Modeste Grétry (1741-1813) auquel il succéda en 1813 à l’académie des Beaux-Arts, et François André Danican Philidor (1726-1795).

En 1777, après « Félix ou l’enfant trouvé », il cessa toute composition, à cause de problèmes de vue.

C'est en 1784, qu’il épousa Amélie Françoise Chapelon de Villemagne.

Puis en 1815, il est nommé membre de la Légion d'Honneur par Louis XVIII.

Il décède à Paris le 14 janvier 1817, au 174 faubourg Saint-Martin.

 

On lui doit ainsi :

· Les Aveux indiscrets (1759)
· Le Maître en droit (1760)
· On ne s'avise jamais de tout (1761)
· Le Cadi dupé (1761)
· Le Roi et le fermier (1762)
· Le Nouveau monde (1763)
· Rose et Colas (1764)
· Aline, reine de Golconde (1766)
· Philémon et Baucis (1767)
· L'Île sonnante (1768)
· Le Déserteur (1769)
· Le Faucon (1772)
· La Belle Arsène (1773)
· Félix ou l'Enfant trouvé (1777)

 
 
 
   
       
       
   
 

 

   
           
  | page précèdente | | page suivante | | page mise en ligne le 17.02.2007 | modifiée le 19.02.2012 |