Partenaires
 
photos©statues et monuments
 
Statues et Monuments Nord Pas-de-Calais

Monument à Antoine WATTEAU

Ville de VALENCIENNES

 
Quelques mots sur A. Watteau

Jean-Antoine Watteau, né à Valenciennes le 10.10.1684 et mort à Nogent-sur-Marne le 18.07.1721.
Il étudie chez les peintres de sa ville natale, puis à Paris il sera l’élève de Gillot et de Claude Audran.
On désigne cet artiste comme « le peintre des fêtes galantes » très vite il connaît une grande notoriété dont il ne profitera très peu, car il décède à l’âge de 37 ans, atteint de tuberculose.
Un de ses derniers chefs-d’œuvre l’Enseigne de Gersaint.

Quelques-unes des œuvres :

Pèlerinage à l’île de Cythère
Pierrot
Les Comédiens français
Paysage avec une chute
La perspective
La proposition embarrassante
Le Plaisir pastoral
L’Amour désarmé

 
Antoine Watteau (1684-1721) : l'Enseigne de Gersaint. 1720. Huile sur toile, 163 x 306 cm. Berlin, palais de Charlottenbourg - image trouvée sur le web
 
autoportrait watteau, document trouvé sur le web
       
                     

Ce monument situé dans le square Saint-Géry est consacré à Watteau, ici représenté debout une palette dans une main et son pinceau dans l’autre, sera la dernière œuvre de Jean-Baptiste Carpeaux.

Cette œuvre très ressemblante au portrait que le peintre nous a laissé de lui-même, fut inaugurée le dimanche 12 octobre 1884, date anniversaire du bicentenaire de sa naissance. C’est au printemps 1860 que JB Carpeaux projette de doter sa ville natale d’une œuvre à la gloire d’un autre artiste valenciennois, Antoine Watteau. Il avait rêvé de voir la figure du peintre debout au milieu de la Grand-Place (place d’Armes) sur un simple piédestal.
Son « Watteau » il le voyait en bronze et par la suite taillé dans le marbre, accompagné d’un monument en forme de fontaine avec des figures décoratives.

Carpeaux achèvera son épreuve en plâtre vers 1863 – 1864, et un conseil municipal valenciennois hésitant, devant les frais considérables qu’allaient entraîner les modifications par rapport au projet initial.

Finalement l’accord sera donné pour l’œuvre et sa fontaine, mais malheureusement Carpeaux meurt avant l’autorisation.

La ville de Valenciennes se doit d’avoir cette œuvre grandiose à Pierre Legrand, devenu ministre qui obtint que l’État prenne en charge les deux tiers des dépenses et un citoyen M. Boca s’engagea à prendre en charge le coût du bronze , c’est en 1876 que sera coulée par la fonderie Moltz la statue en pied de Watteau.

En ce qui concerne la fontaine et les figurines empruntées à la comédie italienne, celles-ci seront exécutées par le sculpteur Ernest Eugène Hiolle avec l’aide de l’architecte M. Dussart pour le piédestal en pierre de Soignies.
E. Hiolle achèvera l’œuvre en respectant les poses indiquées par Carpeaux dans sa maquette.

 
           
 
la fontaine
         
     
   
           
   
les acteurs de la Comédie Italienne, document trouvé sur le web
 
 

 

 
  | page précèdente | | page suivante | | page mise en ligne le 28.03.2011 | modifiée le 19.02.2012 |